Envoyer à un ami
Partager

Les activités bien-être à l'EVS, aperçu


Gourmandises de saison: les galettes des rois en sucette

Le projet « LES GOURMANDISES DE SAISON » est proposé dans le cadre de l’Espace de Vie Sociale par la MJC de Lézignan-Corbières. Les différentes recettes se déroulent un jeudi par mois et sont élaborées au bar de la maison des jeunes de 14h à 16h. (voir le programme 2022).
Nous avons profité de la nouvelle année pour inviter les participantes à pâtisser la recette de la galette des rois en sucette, une idée originale et très ludique à reproduire avec les enfants et petits-enfants.
Pour la préparation, l’aide des bénévoles, Nicole et Christiane, des participantes bienveillantes et l’animatrice Nadine. Chacune a su s’impliquer avec plaisir, les mains dans la farine à concevoir les petits ronds, à y placer la fève et le bâton.
Une fois dorées, nous sommes passées à la dégustation accompagnée d’un thé ou d’un café.
Je vous donne maintenant rendez-vous le 3 février pour la chandeleur où nous pâtisserons des Poffertjes (petites crêpes hollandaises).
 

Les promenades

Reportage promenade du jeudi 4 novembre 2021 – « Prenez l’air avec la MJC » :
La promenade précédente avait cheminé autour de l’hôpital de Lézignan et ses rues aux désignations scientifiques. Dans le but de rejoindre la conférence Octobre Rose permettant de rencontrer et dialoguer avec le radiologue Patrick Sales, il restait encore un parcours vers les rues à désignation scientifique ou médicale.
Notre passage habituel par la voie piétonne de la Jourre nous amène vers le boulodrome dont le local est ouvert, on joue les curieux en observant les installations couvertes du jeu lyonnais et le sol de terre battue impeccablement balayé. La rue des Mimosas nous conduit à une entrée du stade du même nom et l’on observe le buste d’Arthur Boyer le célèbre rugbyman local dont le buste est encore une œuvre d’André Saura …une statue que nous n’avions pas découverte lors de l’exploration des sculptures locales du 17 février.
Le vrai moulin qui a donné le nom au quartier n’a plus de toit ni d’ailes, son inactivité a permis à un arbre de pousser à l’intérieur !
Nous recherchons le petit passage piétonnier vers le secteur pavillonnaire : la rue Mendel nous rappelle les travaux sur l’hérédité puis Louis Braille à qui l’on doit l’écriture à points en relief qui permet aux déficients visuels de communiquer par écrit. Par le boulevard Pasteur et rue Emile Roux, son collaborateur, on rejoint cette curieuse rue étroite du Petit Nice, elle rejoint Pierre et Marie Curie.
Nous allons à la rencontre des récolteurs d’olives…cette année c’est une super production dont les olives de bouche et l’huile vont alimenter très prochainement les stands du Téléthon.
Retour par la passerelle des lilas

Reportage Promenade du jeudi 18 novembre 2021
« Prenez l’air avec la MJC » date, sujet et co-voiturage annoncés par sms à tous les participants depuis février + un appel direct à 1 personne sans tel mobile. 2 personnes se déclarent non disponibles.
Finalement 1 seule personne se présente, Nadine Crepet et Nicole Clareto décident que l’on accompagne la personne présente. Les désignations des rues et des sites font l’objet d’informations au gré du cheminement.
La Maison d’enfants n’a pas de titre particulier, on remarque la pose d’une clôture complémentaire qui doit permettre de fonctionner avec la discrétion utile à ce genre d’institution.
Le collège Rosa Parks est créé en 2016 pour 500 élèves. Rosa Parks, citoyenne américaine (1913-2005) était ouvrière dans la couture, militante des droits civiques, elle a été emprisonnée en 1955 pour avoir refusé de céder sa place dans un bus à un homme blanc alors qu’il y avait des places libres. Depuis la loi de la non-ségrégation dans les écoles en 1954 elle s’engage dans l’ombre de Martin Luther King.
Le lycée Ernest Ferroul est créé en 2016, il peut recevoir 1400 élèves de sections générales, professionnelles et technologiques, il possède un internat de 120 places, restauration commune avec le collège et les installations sportives sont dédiées aux 2 écoles. Ces établissements bénéficient de construction à énergie positive.
La désignation Ernest Ferroul (1853-1921) rend hommage au « médecin des pauvres » de Narbonne, député socialiste, il s’engage pour la défense des vignerons en 1907.
L’ensemble de ce Campus a été le combat de Georges Frèche (1938-2010) pour implanter le lycée tant attendu, ains cette rue rend hommage au professeur, historien de droit de la faculté de Montpellier. Il fut maire de Montpellier 27 ans, député et président de la Région Languedoc- Roussillon, divers qualificatifs : charismatique, intrépide, mégalomane, constructeur…on lui doit Narbo Via le grand musée récemment ouvert.
Notre cheminement nous laisse observer la grande gare routière et les emplacements des nombreux bus, les horaires, destinations, en face la gendarmerie parait bien petite.
La route nouvellement créée aborde un rondpoint et vire à gauche par la rue Jean-Dominique Toussaint Louverture. Cet Haïtien né esclave en 1743 avait été affranchi, il devient à son tour propriétaire de plantations. S’’engageant dans la révolution haïtienne pour libérer son ile des colonisateurs (Angleterre et France), Napoléon le fait arrêter et incarcérer en France au Fort de Joux (Doubs) où il meurt en 1803.  
En longeant la clôture du lycée nous observons des véhicules et camions de tous gabarits destinés aux étudiants en transports routiers, cette section professionnelle était au lycée Eiffel de Narbonne mais les conditions d’apprentissage et de circulation sont plus adaptées ici.
Nous continuons vers l’Impasse du gymnase avec sa façade étoilée, les bâtiments dédiés à l’internat et aux personnels d’astreinte. La boucle autour du Campus nous conduit au Chemin des Romains et l’arrière du collège Rosa Parks avec également ses 4 logements du personnel.
Nous aurions aimé être des oiseaux pour voir toutes ces nouvelles constructions aérées en leur centre par des patios, sur internet nous pouvons en apercevoir les architectures novatrices.
 

Ces activités sont menées dans le cadre de l'Espace de Vie Sociale.
Retrouvez toutes les informations ici
 



Un lieu de partage ouvert à tous

Au coeur de la ville de Lézignan-Corbières, attenante au Jardin Public, la MJC est un espace de partage, de rencontre, d'art, de sport et de culture. Les personnes de tous âges qui traversent et quelques fois se posent dans nos locaux pour être acteur et profiter ça et là d'une activité ou d'un évènement favorisent la mixité et la vie transgénérationnelle de la cité et de ses alentours.

La Maison rassemble pour proposer une ouverture toujours plus grande et plus riche vers l'extérieur.

Adhérer à la MJC, c'est bien plus qu'une simple signature … Vous soutenez le projet de l'association, ses valeurs. A ce titre vous défendez les fondements éducatifs de la MJC qui reposent sur la solidarité, l'humanisme et la citoyenneté.

L'association propose activités, séjours, évènements, sorties, stages mais également un Espace Jeunes, un Point Information Jeunesse, un Accueil de Loisirs Sans Hébergement, ainsi qu'un Centre International de Séjour avec hébergement, restauration et mise à disposition de salles pour vos séminaires, réunions, stages ...

Galerie
IMG_1849
IMG_1843
IMG_1836
IMG_1821
IMG_1818
IMG_1814
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Coordonnées

Maison des Jeunes et de la Culture
25, rue Marat 11200 Lézignan-Corbières
04 68 27 03 34
info@mjc-lezignan-corbieres.com
 

Horaires

Lundi : 9h-12h / 13h30-18h30
Mardi : 9h-12h / 13h30-18h30
Mercredi : 9h-12h / 13h30-18h30
Jeudi : 9h-12h / 13h30-18h30
Vendredi : 9h-12h / 13h30-18h30
Samedi : 9h-12h

Partenaires / Financeurs