Un nouvel échange Européen à la MJC

40 jeunes européens à la MJC du 21 au 30 août 2010


La MJC de Lézignan-Corbières pionnière depuis sa création en 1946 en matière d’organisation de projets internationaux accueille du 21 au 30 août 2010 un échange de jeunes européens. Ainsi, 40 jeunes d’Italie, d’Espagne, de Roumanie et de France, âgés de 12 à 15 ans vont vivre ensemble une expérience humaine forte et préparer un spectacle ayant pour thème les droits de l’enfant. Ce spectacle sera présenté les 28 et 29 août prochain sur la scène de l’Espace Gibert.



Présentation globale :

Ce projet baptisé « CHILDREN’S RIGHTS » / « DROITS DE L’ENFANT » doit permettre à des jeunes ressortissants européens de construire ensemble un spectacle dansé. Ce spectacle aura pour thème la convention internationale des droits de l’enfant qui a fêté ses 20 ans en 2009. Les jeunes valoriseront leur créativité en développant des chorégraphies composées de scènes simples et amusantes.

Durant dix jours au Centre International de Séjour, diverses autres activités dont des jeux de rôle, discussions et rencontres avec les populations locales seront l’occasion pour les jeunes de partager et de comparer leurs visions de l’application de cette convention internationale dans leurs pays respectifs et le reste du monde. 

Les partenaires se connaissent et ont déjà travaillé ensemble sur un projet similaire en 2009 dont la thématique était les arts du cirque.

Ce projet a surtout pour objectifs de permettre à des jeunes européens de découvrir la richesse de la diversité culturelle à travers la construction d’une action collective, d’échanger sur les thèmes de l’art et de la culture mais surtout de vivre une aventure humaine riche afin de percevoir la notion d’appartenance à une même communauté : la communauté européenne.

Partenaires européens :

La Maison des Jeunes et de la Culture de Lézignan-Corbières, affiliée à la Fédération Régionale des MJC du Languedoc-Roussillon et à la Confédération des MJC de France, de par son histoire, et ses actions permanentes, dispose d’un réseau de partenaires importants.

Pour 2010, la MJC de Lézignan-Corbières souhaitait poursuivre et amplifier le partenariat avec trois structures avec qui nous avions travaillé sur le précédent échange à savoir :

> MILLENIUM ART, de Roumanie
> le service jeunesse de la Mairie de MURCIA, en Espagne
> l’association MISTRAL de BRESCIA, en Italie.

Nous avons été mis en relation l’an dernier par le biais du réseau européen des MJC « Contact 2103 » dans lequel notre Fédération est membre fondateur et fortement impliqué. Cette coordination européenne a son siège à Bruxelles. Cette structure a pour principaux buts de mettre en relation les nombreuses associations en Europe qui travaillent avec les jeunes afin de développer la mise en place de projets d’échanges.

Nous connaissons la motivation et les activités permanentes de ces trois structures partenaires. Nous avons pu mesurer leur sérieux, leur efficacité, leur motivation et leur respect des engagements pris. Nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes objectifs en matière d’ouverture culturelle.

De plus, les activités permanentes de ces structures (jeunesse et activités culturelles) sont en lien avec la thématique et les activités de notre projet (danse et culture).

Nous avons mis en place un réseau social sur internet nous permettant de construire ce projet, dont l’idée principale et les grandes lignes ont été évoqués lors de la réunion bilan du précédent échange en juillet 2009.

Un nouvel échange Européen à la MJC

Le thème et les objectifs généraux du projet :

Ce projet doit permettre aux jeunes d’être sensibilisés sur l’application de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant dans les pays européens et le reste du monde.

Cette sensibilisation aboutira sur un spectacle construits par les jeunes eux-mêmes qui retracera les différents droits. Ce thème leur permettra de prendre conscience des enjeux et des difficultés liés à une réalisation interculturelle.

Autour d’un projet concret et fédérateur, chacun, en fonction de ses talents et de ses sensibilités, de sa culture propre, contribuera à la conception puis à la réalisation d’une œuvre collective destinée à concrétiser aux yeux des populations locales l’idée même d’une Europe dynamique, ouverte, proche du quotidien.

Concrètement il s’agit de concevoir, de mettre en place et mettre en espace, puis enfin d’interpréter des tableaux chorégraphiques basés sur l’apport et la richesse des diverses cultures européennes représentées.
Nous espérons que cet évènement impliquera et permettra de susciter le sentiment d’appartenance à une troupe de talents variés issus de l’Europe, que le fait de construire puis de se produire provoquera une solidarité et une entraide entre les jeunes des différents pays.

Par le fond et par la forme, ce projet de spectacle d’arts vivants, avec pour thématique la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, suppose et contribue à une connaissance de l’autre. C’est une expérience de solidarité vraie et de tolérance, d’écoute et de partage.

Il s’agit, pour les jeunes participants mais aussi les populations locales de :

> découvrir d’autres cultures, d’autres pays, d’autres modes de vie, d’autres approches ou perceptions de l’Union Européenne,

> permettre la discussion, le débat démocratique et la tolérance, l’écoute de l’autre sur des thèmes communs,

> favoriser la vie en collectivité, la découverte de l’autre, la fraternité,

> favoriser l’initiative et l’épanouissement individuel dans un projet commun,

> développer l’autonomie, la prise de responsabilité, la liberté individuelle et l’épanouissement personnel,

> découvrir l’Europe de manière concrète,

> susciter le sentiment d’appartenance à une même communauté, par delà les frontières et la barrière de la langue, à travers une manifestation humaine et citoyenne.

> Sensibiliser, informer des jeunes à la convention internationale des droits de l’enfant.

> Favoriser leur réflexion et leur expression sur ce thème : expression orale et artistique (réalisation de tableaux et d’une exposition)

> Permettre des échanges entre jeunes européens pour développer leur citoyenneté et les valeurs de solidarité.

> Valoriser les jeunes en les associant à un projet de spectacle et en exposant leurs créations dans des lieux publics.

Le spectacle :

Il sera présenté le SAMEDI 28 ET LE DIMANCHE 29 AOUT 2010 dans la cours de l’Espace Gibert, en plein air à Lézignan-Corbières à 21h30. L’entrée sera libre.




Financement du projet :

Ce projet est financé à hauteur de 24 000 € par l'Union Européenne (programme Jeunesse en Actions). Ce programme d’éducation non formelle s’adresse à tous les 13 à 30 ans.
Aucune condition de formation ou de qualification n’est requise.

Le PEJA concerne 31 pays européens (pays "Programme"), plus de 20 pays "Partenaires Voisins" et des "Autres pays partenaires dans le reste du monde". Riche en possibilités (5 grandes actions), il favorise les rencontres de groupes, l’envoi et l’accueil de jeunes volontaires dans différents pays et aide les jeunes à réaliser leurs projets collectifs. Il apporte également un soutien aux projets favorisant la participation active des jeunes à la vie de leur communauté et le dialogue avec les décideurs et les organisations de jeunesse… Le PEJA prévoit également des actions de formation et de soutien à l’attention des animateurs et structures de jeunesse pour permettre la faisabilité et développer la qualité des projets
Pour atteindre ces objectifs, le PEJA propose 5 grandes actions opérationnelles dont les deux principales sont :

ACTION 1 > JEUNESSE POUR L’EUROPE
- Echange de Jeunes (13-25 ans) > Action finançant l'EUROCIRQ
- Initiatives de Jeunes nationale et transnationale (15-30 ans)
- Les projets Jeunesse pour la Démocratie (13-30 ans)
- Les projets multi-mesures (Action 1)

ACTION 2 > SERVICE VOLONTAIRE EUROPEEN
- Jeunes de 18-30 ans
- Organisations d’envoi et d’accueil

Dans chaque pays, il existe une structure nationale chargée de gérer et de développer au nom de la Commission européenne, les actions du Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) et donc les crédits correspondants.
En France, l’Agence française est implantée à l’Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire (INJEP), établissement public administratif implanté à Marly-le-Roi, et est placée sous la tutelle du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

La correspondante régionale de l’Agence française est Mme Catherine Amelineau, que vous pouvez joindre à la Direction régionale jeunesse et sports au 04 67 10 14 00 ou par mail catherine.amelineau@jeunesse-sports.gouv.fr

Toutes les informations sur ce programme sont sur le site www.jeunesseenaction.fr





Rédigé le Samedi 21 Août 2010 à 16:42 | Lu 1029 fois |