Engagements de l'adhérent




Engagements de l'adhérent

Signification de l'adhésion à la MJC

Le fait d’adhérer à la MJC implique un profond respect des règles démocratiques, des Statuts et du Règlement Intérieur de l’association. Ces documents peuvent être consultés à l’accueil ou téléchargés sur le site internet.
Chaque adhérent doit se tenir au courant des manifestations et y participer dans le domaine du possible. Il doit assister à l’Assemblée Générale de l’association ou mandater un représentant. Il peut, s’il se sent capable, se présenter à un poste d’administrateur au Conseil d’Administration.
Pour pratiquer une activité, il faut s’acquitter d’abord d’une adhésion dont le montant est fixé sur proposition du Conseil d'Administration et voté par l’Assemblée Générale. Cette adhésion sert à la gestion de l’association mais surtout à couvrir l’assurance de l’adhérent et l’adhésion à la Fédération Régionale. Celui-ci devra ensuite payer une cotisation pour pratiquer une activité.
Seules les personnes à jour de leur adhésion peuvent assister et avoir droit de vote à l’Assemblée Générale. Les cartes d’adhérents sont valables du 1er septembre au 31 août de l’année suivante.
Un certificat médical de non contre indication est obligatoire pour la pratique de toutes les disciplines sportives et gestuelles.

Remboursement / Abandon en cours d’année

La MJC vous donne la possibilité d’essayer gratuitement pendant deux semaines (du 18 Septembre au 1er Octobre 2017) l’activité de votre choix.
Une fois votre inscription confirmée, AUCUNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT ne pourra être effectuée par l’association et ce qu’elles qu’en soient les raisons. Devant les nombreux abus, la demande de remboursement Y COMPRIS DANS LES CAS DE FORCE MAJEURE (incapacité médicale, déménagement, perte d’emploi, …) n'est plus prise en compte.
En cas d’absence prolongée d’un animateur, la MJC s’engage à le remplacer au plus vite et à faire rattraper les cours. En cas d’impossibilité de remplacement, la MJC s’engage à rembourser au prorata les séances non effectuées par les adhérents.
 

Accident

Tout accident, même bénin, doit être immédiatement signalé aux animateurs concernés et au directeur. Un dossier sera établi pour l’assurance et les consignes seront données à l’adhérent pour la conduite à tenir en cas de suite.
L’association déclinerait toute responsabilité dans le cas contraire. La responsabilité de l’association n’est effective que dans ses locaux ou ce qui en tient lieu et pendant le temps consacré à l’activité.
Voir article "assurance" les garanties prises en charge en cas d’accident.

Tenue et comportement

Les personnes fréquentant la MJC (adhérents ou non) devront avoir une tenue et un comportement corrects. Elles devront respecter les lieux et le matériel et signaler à l’accueil tout acte de malveillance ainsi que toute anomalie (matériel, fonctionnement, hygiène). L’introduction d’alcool, de drogue, de jeux d’argent, d’armes, les vols, les agressions verbales ou physiques entraîneront l’exclusion de la MJC et un dépôt de plainte auprès de la Gendarmerie Nationale. La MJC est un lieu public. Les adhérents, utilisateurs, résidents du CIS ou visiteurs et le personnel sont priés de ne pas fumer ni vapoter sauf dans les endroits prévus à cet effet.

Annulation d’un cours ou d’une séance

Lors de l’absence du responsable d’un atelier (maladie, grève, …), la MJC fera son maximum pour prévenir les participants de l’atelier. L’adhérent s’engage pour la réciproque : informer l’animateur ou le secrétariat (en direct ou par le biais du répondeur) de son absence ou de sa décision d’arrêter l’activité.

Arrêt d’une activité en cours d’année par la MJC

Certaines activités requièrent un minimum d'inscrits. En fonction des effectifs mais aussi de l’attribution des locaux certains créneaux horaires sont susceptibles d’être modifiés ou supprimés. Si tel est le cas, la MJC remboursera la cotisation (hors adhésion) ou la reportera sur une autre activité de votre choix au prorata du temps restant.

Responsabilité des parents

Les parents d’adhérents qui autorisent leur enfant à venir et à partir seul à une activité MJC déchargent l’association. Cette autorisation est formalisée et signée lors de l’inscription. Dans le cas contraire, le parent accompagne l’enfant à son activité et pourra être amené à signer un registre d’entrée et de sortie de l’enfant. Pour une bonne organisation des activités, les parents sont invités à respecter strictement les horaires. La présence des parents pendant le cours n’est pas souhaitable mais laissée à la discrétion de l’animateur.
La MJC n’a pas vocation de garderie, ainsi en dehors du temps de pratique de l’activité les enfants ne sont pas sous sa responsabilité.
 

Radiation d'un adhérent

Une procédure de radiation d’un adhérent peut être mise en place dans les cas suivants :
  • Non-respect du Règlement Intérieur et/ou des statuts,
  • Comportement inapproprié (contraire aux bonnes mœurs, vol et détournement de fond ou de bien, prise d’intérêt illégal, non-respect des principes de laïcité, intention de nuire, …)
  •  Manquement aux règles de sécurité pour les biens et/ou personnes.
La radiation est prononcée par le Conseil d’Administration, l’intéressé ayant été préalablement appelé à prononcer sa défense devant celui-ci. Un recours non suspensif peut être exercé devant l’Assemblée Générale qui statue en dernier ressort.
 

Co-voiturage

Certaines activités pratiquent le co-voiturage pour les déplacements. Si le co-voiturage est indemnisé, un barème de défraiement est validé par le Conseil d’Administration et communiqué aux adhérents concernés.
 Le conducteur qui transporte des adhérents doit :
  •  être titulaire d’un permis de conduire valide ;
  • être le propriétaire du véhicule ou avoir l’autorisation expresse du propriétaire, et dans tous les cas, être autorisé à l’utiliser à des fins de covoiturage ;
  • être le conducteur principal du véhicule,
  • bénéficier d’une assurance au tiers valide et personnes transportées ;
  •  n’avoir aucune contre-indication ou incapacité médicale à conduire ;
  •  ne pas offrir plus de places que celles disponibles dans le véhicule ;
  •  s’assurer que toutes les places offertes ont une ceinture de sécurité, et ce même si le véhicule est homologué en présence de sièges dépourvus de ceinture de sécurité ;
  •  utiliser un véhicule en parfait état de fonctionnement et conforme aux usages et dispositions légales applicables, notamment avec un contrôle technique à jour.

Rédigé le Lundi 29 Septembre 2008 à 16:29 | Lu 1648 fois |