Les "Femmes Savantes" de Molière bientôt à l'affiche...

La Compagnie présentera son nouveau spectacle en janvier 2011


Après « Planou », une pièce sur l'histoire des Corbières, après « La Maison de Bernarda Alba » de Federico Garcia Lorca, le Compagnie du Tilleul récidive. Roger Fabry, metteur en scène, vient de monter « Les Femmes savantes » de Molière. Le public attend avec impatience la première représentation. Car la troupe de théâtre amateur de la Maison des jeunes et de la culture remporte toujours un vif succès grâce à la qualité de ses spectacles. En attendant la générale prévue le 20 janvier au Palais des Fêtes, la Cie du Tilleul n'a pas hésité à réunir acteurs, bénévoles
et partenaires pour présenter officiellement sa dernière création.



Les "Femmes Savantes" de Molière bientôt à l'affiche...

Lever de rideau.


« La compagnie du Tilleul est attachée au théâtre de répertoire mais 'Les Femmes savantes' n'est pas une pièce facile. Les textes sont en alexandrins, il a fallu construire un décor qui tient la route, la confection des perruques a été confiée à une coiffeuse professionnelle, et celle des costumes à une costumière de théâtre », a confié Roger Fabry.
Tout a été prévu pour satisfaire le public :
« Même si nous ne sommes pas des professionnels, c'est du sérieux. A chaque pièce, nous réunissons jusqu'à 3 000 personnes sans compter les représentations en dehors de Lézignan. De plus, cette année 'Les femmes Savantes' sera proposé aux collèges pour des représentations pédagogiques et la compagnie montera peut-être une deuxième pièce pour le Festival de Gaujac », a encore souligné le metteur en scène qui en a profité pour remercier chaleureusement tous les partenaires et les bonnes volontés qui soutiennent la compagnie.

Notons que la troupe de la MJC espère aussi se produire au-delà des frontières audoises,
« dans les villes de Cahors et Cheverny... sachant que nous avons peut-être une possibilité pour jouer au Québec ». Les représentants de la ville et du conseil général n'ont pas manqué de souligner l'investissement humain de la troupe et la qualité de son travail scénique. La présentation de la pièce s'est achevée par un verre amical et un lever de rideau sur le décor spécialement réalisé pour « Les Femmes savantes ».

Article écrit par Fabienne PIRREDU dans l'INDEPENDANT et le MIDI LIBRE du 16 novembre 2011.



Rédigé le Dimanche 14 Novembre 2010 à 16:06 | Lu 612 fois |