Rapport Moral et d'Orientation 2007


La Maison des Jeunes et de la Culture de Lézignan-Corbières, a été créée par des femmes et des hommes volontaires ayant le souci constant d'inscrire les valeurs de l'Education Populaire dans la vie de la cité. D'en faire des réalités.

Depuis 1946, notre MJC s'est donc attachée à être l'artisan du dialogue entre les cultures et les générations, en créant un lien social et culturel qui fait partie du patrimoine de tous les Lézignanais.

Ces soixante années d'activités ont été dignement célébrées en 2006 au travers de temps forts gravés dans nos mémoires :

- l'organisation d'une soirée anniversaire qui a réuni 600 convives au Palais des Fêtes, en présence du Président de la Confédération des MJC de France, du Délégué national, ainsi que du Directeur du réseau européen des MJC, Philippe HELSON, venu spécialement de Bruxelles ;
- la diffusion d'un film retraçant l'histoire de notre association qui a donné la parole aux femmes et aux hommes qui ont fait ou qui font la MJC, film réalisé par les jeunes sous la houlette de nos animateurs multimédia ;
- la conception et la réalisation d'une exposition photographique rétrospective, préparée avec le soutien de l'équipe de la « Mémoire Lézignanaise » qui démontre la vitalité, la richesse et la diversité des actions menées depuis six décennies.

Par ses missions, culturelles, sociales, éducatives et de loisirs, la MJC de Lézignan-Corbières a contribué au mieux-être, à l'épanouissement, à l'éducation et à la citoyenneté des familles et des individus. Elle a formé plusieurs générations de citoyens, en permettant que s'expriment et que s'épanouissent les talents, les savoir-faire de créateurs, de techniciens, de militants engagés, de sportifs, d'animateurs et d'éducateurs.

C'est un lieu ouvert sur la ville, sa proche région et sur le monde qui n'a cessé d'éduquer
- à travers l'implication à la gestion et l'administration des clubs d'activités,
- à travers l'organisation d'Assemblées Générales,
- à travers le Conseil d'Administration, véritable tremplin pour une implication au service des autres.

Ainsi, grâce aux personnes issues de diverses origines sociales et culturelles, forts des compétences de chacun, de l'investissement collectif de salariés et de bénévoles, qui ont constitué le ferment de notre association, nous avons traversé et surmonté de nombreuses crises.

La dernière en date a été le désengagement de l'Etat vis-à-vis du milieu associatif. Ces menaces concrètes se sont portées sur la remise en question des financements des postes de direction à travers le FONJEP mais aussi sur des inquiétudes vis-à-vis du renouvellement du Contrat Temps Libre ou d'une baisse des crédits sur le Contrat Educatif Local. Nous avons aussi souffert du retard de paiement du Rectorat sur notre participation à l'Atelier Relais du Collège.

Afin de briser une image de « prestataire de service » dont on serait la victime, la MJC va devoir en 2007 formaliser son projet associatif. Tous les acteurs de la MJC, bénévoles, permanents, animateurs, administrateurs, seront associés à ce grand chantier qui débouchera sur la rédaction d'un document prenant en compte la diversité et la richesse des activités proposées par notre association. Construire un projet associatif revient à revisiter chacune des orientations de l'association tout en conservant les valeurs essentielles et à rappeler à chacun ses droits et devoirs d'adhérent.



Une priorité : les jeunes

   
 Notre priorité, la saison dernière, a été l'ouverture d'un espace pour les jeunes avec l'embauche d'un animateur formé pour l'accompagnement des adolescents de notre Ville. A notre grand regret, ce projet n'a pas pu être financé dans le cadre du Contrat Temps Libre conclu entre la CAF et la municipalité et a été pris en charge sur les fonds propres de la Maison. 

 Les objectifs de l' « Espace Jeune » sont :
- de contribuer à l'épanouissement des jeunes de la Ville par des actions complémentaires de celles de l'Ecole et de la structure familiale ;
- de promouvoir des loisirs de qualité, des actions facilitant l'apprentissage de la vie sociale, de ses contraintes et ses devoirs, la responsabilisation pour les plus grands, la prise d'initiatives et de responsabilité des jeunes ;
-  d'impliquer les enfants et les jeunes ainsi que les parents dans la définition des besoins et la mise en œuvre des actions ;
-  de proposer un encadrement de qualité d'adultes bénévoles ou professionnels accompagnant les jeunes dans leurs projets. 

  Lors de sa prise de fonction, Mohamed EL HACHIMI a eu pour mission principale de contacter les jeunes de la commune et de les accueillir au sein du lieu mis à leur disposition. Dans un premier temps, cet espace a été localisé au bar de la MJC. Aujourd'hui, les jeunes aménagent un espace personnalisé et fonctionnel au sous-sol de la MJC qui sera prochainement inauguré. 

 Dans ce lieu de rencontre, unique à Lézignan, l'animateur a accompagné les jeunes dans la mise en place d'actions répondant aux besoins recensés. Quarante jeunes adolescents se sont inscrits dès la première année de fonctionnement. Les objectifs qualitatifs et quantitatifs ont largement été atteints.

 En septembre prochain, nous n'aurons plus de financement de l'Etat sur le poste de l'animateur, il serait regrettable que le travail accompli depuis deux ans bientôt reste inachevé et sans suite. Notre souhait actuel serait de transformer l'Espace Jeune en Centre de Loisirs pour les 12-17 ans.  

L'aménagement du Centre International de Séjour

 
 
Insistons fortement, une fois encore, sur notre attachement viscéral au Centre International de Séjour. 

Le CIS est l'une des seules structures d'hébergement collectif des Corbières et du Minervois, et l'une des rares de l'Aude, département ô combien touristique. Même si la fréquentation en 2005/2006 n'a pas été aussi satisfaisante que nous l'espérions, le CIS, Auberge de Jeunesse, est la source majeure de l'autofinancement qui nous a permis de résorber l'emploi précaire de la MJC.

 Il faut résolument penser à l'évolution de notre Centre qui, depuis 1974, n'a subi que des réhabilitations ou des mises en conformité sommaires.

La MJC investit tous les ans afin d'aménager ses locaux, mis à disposition gracieusement par la Municipalité, mais nous sommes limités par nos finances.

Notre auberge de jeunesse fait office de foyer de jeunes travailleurs. Depuis le mois de septembre, nous recevons de nombreux apprentis, stagiaires ou étudiants...devant résider dans notre Ville. Il faut donc nous adapter à cette réalité, à cette nouvelle demande et créer des chambres plus fonctionnelles. 

 Nous venons d'ailleurs d'apprendre que le Conseil Régional finance la réhabilitation de structures d'hébergement pour les jeunes. La Région vient de lancer une étude pour la réalisation d'un « Schéma régional du logement étudiant ».

 Nous espérons le soutien de l'équipe municipale dans ce projet. Nous devons, s'il y a une volonté commune, amorcer une réflexion qui nous permette d'envisager sereinement l'avenir de notre Centre d'hébergement, celui de tous les Lézignanais.

 Nous ne laisserons jamais tomber l'hébergement, contrairement à la restauration, car nous considérons l'accueil de jeunes comme l'une de nos principales missions sociales.  

Poursuivre, amplifier et développer de nouveaux services


  L'action Culturelle : La construction de notre projet associatif va nous amener à nous pencher sur l'action culturelle de notre Maison. Nous avons déjà amorcé des négociations en vue d'un partenariat avec l'Espace Culturel des Corbières de Ferrals et avec le Théâtre « Scène Nationale » de Narbonne. 
 Nous devons anticiper la reconnaissance future de l'action des MJC par la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Outre le formidable travail accompli dans nos clubs d'activités culturels, nous allons revoir notre programmation annuelle d'évènements. Afin d'apporter notre pierre à une plus large diffusion de l'Art et de la Culture, nous devons redynamiser la Commission Culturelle et envisager la nomination d'un coordonnateur de l'action culturelle de l'association qui nous fait défaut actuellement.

 L'Education et la Formation : Dans notre action permanente d'Education nous avons accueilli ou mis en place diverses initiatives.  Déjà, depuis 4 ans, nous nous impliquons fortement dans l'atelier relais des collèges de Lézignan, Rieux-Minervois et Capendu, basé dans nos locaux. Cette structure reçoit des élèves en difficulté afin de les réinsérer durablement dans notre système éducatif.  L'an dernier, la nouveauté fut l'accueil de la formation qualifiante dispensée par la Fédération Régionale des MJC. Le BPJEPS est un diplôme d'Etat délivré par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. D'une façon générale, le titulaire de ce diplôme est avant tout un animateur. Il assure l'information et la prise en charge des publics et anime une structure. Lors de la première promotion les 10 stagiaires inscrits ont tous obtenu la totalité du diplôme. En plus d'accueillir cette formation dans nos locaux nous assurons des interventions en centre. Ainsi, Patrice CAMPACI, animateur multimédia, Julien SANS, Directeur, et Nicole CLARETO, responsable du club randonnée pédestre ont assuré 95 heures de cours. La deuxième promotion vient tout juste de débuter et accueillera 22 stagiaires, dont des demandeurs d'emplois financés par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon.

 Parallèlement au BPJEPS, nous recevons diverses autres formations dispensées par des Fédérations de Jeunesse et d'Education Populaire, dont des BAFA. Les Céméa ouvrent dans nos locaux une action « Parcours Actif vers l'Insertion Professionnelle » financée par la Région et le Fond Social Européen. Cette formation va accueillir des jeunes de 16 à 26 ans, sans condition de diplôme, pour un accompagnement dans leur recherche d'emploi.

 Aujourd'hui, en fédérant l'ensemble de ces acteurs, disposant d'un Espace Multimédia, nous avons toutes les cartes en main pour ouvrir à Lézignan-Corbières, ville idéalement située au cœur de l'Aude, un Centre Départemental de Formation à l'Animation qui pourrait être piloté par la FRMJC. Nous devons réfléchir sur ce projet que nous comptons proposer prochainement à nos partenaires. 

    Les échanges internationaux :  Alors que l'Union européenne vient de s'élargir à deux nouveaux pays, notre Maison, pionnière en matière d'échanges internationaux, a encore œuvré pour la mise en place d'actions de coopérations internationales.   Ainsi, 60 Lézignanais sont partis en Allemagne grâce à la MJC en avril 2006. Les jeunes ont pu découvrir Lauterbach, notre ville Jumelle. 

 Nous sommes structure d'envoi et d'accueil agréée par l'Union européenne dans le cadre du « Service Volontaire Européen » et nous siégeons au jury régional d'attribution des subventions européennes pour les associations. Nous avons également reçu un séminaire européen d'animateurs jeunesse qui a regroupé en mai dernier sept pays.

 Bien évidemment je n'oublierai pas d'évoquer notre session annuelle « Découvrir l'Aude » que nous organisons chaque année, depuis 1962 et qui accueille des jeunes des quatre coins du Monde passionnés par la France. La MJC a été prise en exemple pour l'organisation de cette session, à Paris lors d'un séminaire national, organisé par le Ministère des Affaires Etrangères auquel a participé notre directeur.  



En conclusion, ce rapport moral démontre la vitalité et la richesse humaine de notre MJC. Il démontre aussi notre détermination à développer de nouvelles activités et services afin de maintenir l'emploi de nos salariés tout en restant fidèle aux valeurs qui fondent notre engagement. 

 Notre association joue un rôle majeur et incontournable dans la politique enfance-jeunesse et l'animation de Lézignan, et de son bassin de vie. Forte de l'évolution démographique de la ville, elle représente un poids de plus en plus conséquent : 1 700 adhérents, un budget de 600 000 €, 50 clubs d'activités, 24 salariés, 150 bénévoles.

Ainsi, la réhabilitation et l'extension de nos locaux ne sont pas une exigence mais un besoin qui va de pair avec le développement de la cité. En effet, les nouvelles populations qui s'installent ici souhaitent des services de proximité et des loisirs de qualité.

 Engagée dans la voie de la modernisation, la MJC est soutenue par un ensemble de partenaires. En premier lieu la Ville, notre partenaire privilégié avec qui nous entretenons des relations permanentes et constructives pour le bien de la population.

Notre réseau, aussi bien régional que départemental, nous seconde fortement et nous tenons à lui faire part de notre reconnaissance. N'oublions pas la Caisse d'Allocations Familiales de l'Aude, avec qui nous travaillons dans le cadre du « Contrat Enfance Jeunesse » et, bientôt, dans le cadre du dispositif « Vacances Familiales » dans lequel nous allons nous engager.

 Je tiens à adresser mes vifs remerciements à vous, adhérents, qui soutenez notre action et qui êtes sans cesse plus nombreux à franchir la porte de notre Maison. Notre personnel met tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Je tiens à lui rendre hommage car, dans l'ombre, sous la direction efficace de Julien SANS, ils accomplissent un formidable et patient travail au quotidien.

Enfin, je veux saluer les animateurs bénévoles qui donnent sans compter, leur temps et leur énergie, pour faire vivre les 50 clubs d'activité qui font notre MJC.

Permanents et bénévoles assurent en parfaite harmonie la pérennité, la vitalité et le rayonnement de la MJC de Lézignan-Corbières.
 
 

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION
Adopté en Conseil d'Administration du 23 Janvier 2007
 

Rédigé le Lundi 29 Janvier 2007 à 20:15 | Lu 2184 fois |