Les MJC en France


Les MJC sont créées en 1944 avec la République des Jeunes aujourd'hui par le biais de la Confédération des MJC de France les 900 maisons adhèrent à la Déclaration des Principes ci dessous.



Histoire de la Confédération des MJC de France

1944 : Au cœur de la libération, la République des Jeunes est fondée à Lyon.
1948 : Création de la Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture (FFMJC), sous la présidence d'André Philip.
1969 : Préfigurant la décentralisation, plusieurs fédérations se séparent de la FFMJC et créent l'Union des Fédérations Régionales de MJC (UNIREG).
1992 : Pour un exercice décentralisé et autonome de leurs responsabilités, d'autres fédérations régionales quittent à leur tour la FFMJC et s'associent au sein de l'AREGES-MJC.
1994 : Les fédérations et unions régionales membres de l'AREGES-MJC et de l'UNIREG signent la Déclaration des Principes à Toulouse, et créent la Confédération des MJC de France (CMJCF).
1997 : La CMJCF est cofondatrice de la Coordination Européenne des MJC et Youthclubs (réseau Contact - 2103) lors de la convention internationale de Reims.
1999 : L'AREGES-MJC et l'UNIREG opèrent leur fusion au sein de la Confédération des MJC de France.


Présentation du réseau de la CMJCF


MJC ET ASSOCIATIONS LOCALES
Installées au cœur de la cité, dans les villes, les quartiers et les villages, les Maisons des Jeunes et de la Culture et associations locales du réseau de la CMJCF tissent jour après jour, par les actions qu'elles mènent avec les habitants, les jeunes, les associations, les collectivités locales et les institutions, ce lien social qui s'est peu à peu brisé, notamment dans certains quartiers de nos villes. Bâties sur des valeurs républicaines, d'éducation populaire, de laïcité, de solidarité, de tolérance et de responsabilité, les MJC intègrent aujourd'hui les attentes d'une société en évolution constante. Au cœur de leur projet, elles privilégient l'épanouissement de la personne par l'accès à l'éducation et à la culture, afin que chacun dispose des moyens d'exercer pleinement sa citoyenneté et participe à la construction d'une société plus solidaire.

FEDERATIONS REGIONALES
Parce qu'elles partagent les mêmes valeurs et qu'elles respectent une déontologie identique définie ensemble, les Fédérations Régionales des MJC marquent leur appartenance à la CMJCF en signant la « Déclaration des Principes ». Elles animent leur réseau de MJC et d'associations locales ou départementales, veillent au développement d'actions communes et proposent des services adaptés aux besoins et attentes de leurs adhérents. Elles s'engagent, et à travers elles leurs MJC et associations locales adhérentes, à pratiquer une réelle démocratie, susciter le débat d'idées, favoriser la créativité et l'expérimentation.

CMJCF
La Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France a été constituée en 1994, à l'initiative de fédérations régionales qui se reconnaissent dans des valeurs identiques. Tête de réseau, force de réflexion et centre de ressources, la CMJCF porte les orientations stratégiques communes, aide les associations affiliées à partager leurs pratiques et ainsi mieux identifier les nouveaux besoins de leurs différents publics. Elles les soutient et les accompagne dans la construction et la réalisation de projets éducatifs, sociaux et culturels qu'elles construisent au plus près des habitants, dans une perspective de développement local. Fonctionnant en réseau, la CMJCF organise les échanges de savoir-faire entre toutes les structures. Son propre projet se nourrit des idées, expériences et besoins de toutes les MJC et associations locales.

Le fonctionnement du réseau confédéral


900 associations
MJC et associations locales ou départementales : Des projets d'animation au cœur des territoires Favoriser l'autonomie, l'épanouissement et l'insertion sociale des citoyens : permettre à tous d'accéder à l'éducation et à la culture, pour participer ensemble à la construction d'une société plus solidaire. Mettre en place les conditions pour que s'exerce une Démocratie vivante. Contribuer au développement local, à la création et au maintien du lien social sur le territoire. Favoriser le transfert des savoirs et expériences entre les générations. Animer des lieux d'innovation et d'expérimentation pour répondre aux besoins des habitants. Encourager l'initiative, la prise de responsabilités et l'éducation à la citoyenneté. Mettre en œuvre des actions éducatives et culturelles avec et en direction des jeunes. Encourager les expressions et les pratiques culturelles pour tous.

Une organisation régionale
Unions et Fédérations Régionales : Animation et promotion d'un réseau de MJC Animer le réseau régional sur la base des orientations stratégiques définies en commun. Veiller à la cohésion du réseau et au développement d'actions communes, en pratiquant une réelle démocratie, en suscitant le débat d'idées et en favorisant la créativité et l'expérimentation. Réaliser des études et diagnostics auprès des collectivités locales dans les domaines de la culture et des loisirs. Favoriser les échanges européens. Soutenir la vie associative dans chaque MJC ou association locale. Relayer les dispositifs gouvernementaux en direction de la jeunesse. Développer une réflexion prospective pour l'adaptation des MJC aux évolutions de la société. Assurer la promotion des MJC dans les régions. Mettre des professionnels compétents à la disposition des associations ou des collectivités locales. Conseiller et soutenir la réalisation de projets locaux.

Une tête de réseau
Confédération des MJC de France : La force d'un outil confédéral... Porter les orientations stratégiques communes. Aider les unions et fédérations régionales affiliées à identifier les nouveaux besoins de leurs différents publics. Coordonner, animer, conseiller. Favoriser le fonctionnement en réseau en organisant les échanges de savoir-faire et d'expériences entre toutes les structures. Représenter le réseau au niveau national et international. Coordonner, animer et conseiller les unions et fédérations régionales au plus près de leur demande de service. Organiser la recherche sur l'évolution des relations sociales dans le champ d'intervention des MJC. Définir les orientations stratégiques émanant du réseau. Participer à la formation des acteurs bénévoles et des professionnels. Participer au développement de la vie associative, notamment avec les institutions de jeunesse et d'éducation populaire. Etre garant de la vie statutaire et réglementaire des unions et fédérations régionales, et du respect de la déclaration des principes. Impulser la communication interne et externe au service de l'ensemble du réseau.


Déclaration des principes

Cette déclaration des principes est proposée aux Unions et Fédérations régionales de MJC(1) pour adhérer à la Confédération des MJC de France.



Pour faire acte d'adhésion, il est nécessaire de se reconnaître dans les missions, les valeurs et les principes de fonctionnement de cette déclaration.



CMJCF



VALEURS ET POSITIONNEMENTS :
1. [1] Les Maisons des Jeunes et de la Culture et les associations adhérentes aux Unions et Fédérations régionales de MJC, qui elles-mêmes constituent la Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France, ont toutes pour vocation de favoriser l'autonomie et l'épanouissement des personnes. Elles permettent à tous d'accéder à l'éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d'une société plus solidaire.



La démocratie se vivant au quotidien, les Maisons des Jeunes et de la Culture ont pour mission d'animer des lieux d'expérimentation et d'innovation sociale, répondant aux attentes des habitants. De telles actions, de tels services encouragent l'initiative, la prise de responsabilité et une pratique citoyenne.



2. [2] L'action éducative des MJC en direction et avec les jeunes est une part importante de leur mission. Les MJC favorisent le transfert des savoirs et expériences entre générations et encouragent les expressions et les pratiques culturelles de l'ensemble de la population.



3. [3] Les MJC et autres associations adhérentes sont ouvertes à tous, sans discrimination, permettant une relation conviviale entre les participants.



Respectueuses des convictions personnelles, elles s'interdisent toute attache avec un parti, un mouvement politique, ou syndical, une confession.



Elles respectent le pluralisme des idées et les principes de laïcité, mis en avant dans les valeurs républicaines.



Elles contribuent à la création et au maintien des liens sociaux dans la ville, le quartier et le village.



4. Cet enracinement n'est possible que si les MJC et les associations adhérentes, aidées par les Unions et Fédérations régionales sont à l'écoute de la population et participent au développement local. Elles agissent notamment en partenariat avec les collectivités locales et territoriales.



Elles sont force de proposition œuvrant pour l'intérêt général et agissent comme des lieux de médiation sociale.



5. La Confédération, les Unions et Fédérations régionales de MJC, les associations et MJC locales adhérentes s'engagent à une pratique et à une conception active de la démocratie. Elles suscitent le débat d'idées ; elles favorisent la créativité et l'initiative, l'innovation et l'expérimentation.



6. Les MJC sont originales, de par la variété de leurs expériences : elles mettent à la disposition de la population leurs compétences et savoir-faire dans la manière de maîtriser des projets, de gérer des équipements collectifs et d'animer les relations entre les personnes. Avec leurs élus et animateurs bénévoles, et leurs salariés, elles ont une exigence de qualité et de pertinence pour leurs offres de service en matière de loisirs, d'insertion, d'animation et de formation.



7. Le partage des mêmes valeurs, la définition en commun des grandes orientations par les élus bénévoles et les professionnels, le fonctionnement en réseau(2) et le respect de l'autonomie de chaque échelon fondent l'originalité et la dynamique de la Confédération des MJC de France.



VOCATIONS ET PRINCIPES DEFONCTIONNEMENT



8. La Confédération veille au respect, par les Unions et Fédérations régionales, de la présente Déclaration des principes. Elle génère, par la recherche et le débat, les orientations stratégiques(3) ainsi que l'actualisation de son rôle et de son utilité sociale. Celles-ci sont arrêtées en commun avec les Unions et Fédérations régionales. La Confédération représente le réseau au niveau national et international.



9. Les Fédérations régionales animent le réseau des MJC et associations adhérentes, sur la base des orientations stratégiques qu'elles ont contribué à définir. Elles prennent l'initiative de les mettre en œuvre en direction et avec les MJC et les associations concernées, notamment les unions locales, intercommunales et départementales. Elles veillent à la cohésion du réseau et au développement d'actions communes. Elles offrent des services adaptés aux besoins et aux attentes des MJC et associations adhérentes. Elles les conseillent et les assistent à leur demande. Elles représentent le réseau au niveau régional, départemental et local.



10. Les MJC et associations adhérentes représentent localement le réseau. Elles sont encouragées à élaborer chacune un projet cohérent de développement dans le respect de la présente Déclaration des principes. Ces projets sont définis localement, car ils doivent être l'expression de la volonté de l'association et prendre en compte les besoins socioculturels de la commune ou du quartier, les attentes des partenaires de la MJC ou d'autres intervenants.



Pour élaborer ces projets, les MJC s'appuient sur les orientations stratégiques et bénéficient de l'assistance des Unions et Fédérations régionales.



NB. Sont signataires de la Déclaration des Principes à Toulouse, le 23.10.94 : Jean LALILI (AREGES MJC & FRMJC Ile-de-France), Marcel GARRIGUE et Michel MEUNIER-RIVIÈRE (UNIREG), Daniel BOULET (Union Normande des MJC), Édith LE BEC (FRMJC Bretagne), Bernard BIANCIOTTO (FRMJC Auvergne), Yves DUCHEMIN (FRMJC Picardie), Frédéric PRELLE (UNIREG Rhône-Alpes), Cécile ROTH (FRMJC Grenoble), Pierre GONON (FRMJC Lyon), Pierre PINON (FRMJC Champagne-Ardenne), Bernard RAULLET (FRMJC Midi-Pyrénées), Robert COLOMBIÈS (FRMJC Languedoc-Roussillon), Patrick MENNUCCI (FRMJC PACA), Marco AH KIEM (URAD La Réunion), Pascal PAIN (FDMJC-AAD Martinique).

AFFILIATIONS :
900 associations regroupées en fédérations régionales constituent la CMJCF 50% d'entre elles environ sont situées en milieu rural 50% d'entre elles environ sont situées en zone urbaine ou périurbaine. PUBLIC
- 464 000 adhérents - 3 700 000 personnes touchées par les manifestations développées par les associations affiliées

ACTEURS BENEVOLES :
20 000 bénévoles participent à l'administration ou à l'animation des associations Le CA de chaque association est composé en moyenne de 20 personnes, dont les deux-tiers sont élus en assemblée générale OUVERTURE DES LOCAUX
Les locaux sont ouverts en moyenne 5,5 jours par semaine, soit 49 heures d'ouverture hebdomadaire

ACTIVITES ET MANIFESTATIONS :
300 types d'activités et de manifestations sont proposés par les associations affiliées, soit en moyenne 35 par association au cours d'une année :
13 000 programmes d'activités culturelles, artistiques, sportives et de loisirs 3 200 actions jeunes spécifiques 2 500 activités enfants spécifiques 5 300 programmations de manifestations culturelles et sportives

Rédigé le Lundi 13 Novembre 2006 à 22:40 | Lu 5151 fois |