Se former à distance pour un métier de proximité


Huit apprenants vont tester la formation au diplôme d'animateur BPJEPS Couverte à distance. Une formule expérimentale dispensée par la FRMJC du Languedoc Roussillon qui se déroulera en partie à la MJC de Lézignan .



Se former à distance pour un métier de proximité

C'est une première. Une véritable révolution dans le métier d'animateur et dans les pratiques des formateurs.

La Fédération Régionale des MJC du Languedoc Roussillon organise pour la première fois en France le brevet professionnel de jeunesse d'éducation populaire et du sport (BPJEPS) sous forme de formation ouverte à distance.
Une expérimentation lancée par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon dans le cadre du dispositif ERI (Expérimentation recherche innovation) et soutenue par le Ministère Jeunesse et Sport dont Erick Lenguin, un conseiller de la DDJS a fortement contribué à la conception, qui permettra à 8 apprenants d'accéder au diplôme avec un aménagement de parcours compatible avec leur situation.

Ce diplôme de niveau IV permet d'encadrer de façon autonome tous publics dans le cadre des structures d'animation telles que des associations socioculturelles ou encore des collectivités locales.

Dans le nouveau dispositif, les apprenants, quatre femmes et quatre hommes, âgés de 23 à 35 ans, participeront à seulement 257 heures de formation en centre contre 650 dans la formation traditionnelle.

Ces cours en "présentiel" auront lieu à la Maison des Jeunes de Lézignan. L'essentiel du cursus (600 h) se fera à domicile par l'intermédiaire de la plateforme virtuelle "Claroline" (343 heures) et sur le lieu de stage en entreprise (275 h).

Mais mettre en place une formation à distance n'est pas si simple. Cela suppose une connaissance et une maîtrise certaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Et dans ce domaine, la Fédération Régionale des MJC est loin d'être à la traîne. "Depuis plusieurs années, nous travaillons dans le cadre des formations professionnelles traditionnelles à former des stagiaires à l'utilisation d'une plate-forme collaborative numérique. Nous avons donc expérimenté l'efficacité de ce type de tutorat en impliquant plusieurs formateurs dans un suivi individualisé. De façon parallèle, l'usage des communications par messagerie électronique est usuel, dans notre organisme, pour renforcer les temps de présentiel individualisé", explique Myriam Martin, responsable formation au sein de la fédération.

Une expérience qui leur a permis de remporter l'appel d'offre du Conseil Régional, qui prend intégralement en charge la formation à hauteur de 40 000 euros, soit près de 5 000 € par apprenant. Les "cobayes" ont fait leur entrée au "labo" lézignanais le 5 octobre pour une expérience qui durera environ huit mois.

Mais avec 26 dossiers reçus pour seulement 8 places, la demande est bel et bien présente. Reste à attendre la fin de l'opération pour savoir si cette nouvelle formule du BPJEPS "à distance" sera abandonnée ou reconduite dans le cadre du PRQ (Plan Régional Qualifiant).

Réponse en juin 2010...

(c) L'Indépendant / Midi Libre Lézignan du 12/10/2009


Se former à distance pour un métier de proximité

Plus d'information sur le BPJEPS :






 Responsable de formation : Myriam Martin
 Ligne directe : 04 68 33 24 64
 Mail : martin_frmjclr@yahoo.fr






 Secrétariat formation : Carole Andrianirina
 Ligne directe : 04 68 33 24 65
 Mail : carole_frmjclr@yahoo.fr

plus d'infos sur le BPJEPS > CLIQUEZ ICI





Rédigé le Vendredi 16 Octobre 2009 à 23:12 | Lu 2315 fois |